• Géraldine Leveiller

Noël, un tri à faire...

Mis à jour : 10 déc 2018

Et voilà le décompte est lancé ! Nous l'avons déjà remarqué, dès le début de novembre, Noël arrive ! Bientôt les cases du calendrier de l'avent vont être ouvertes, les rues vont s'illuminées, les sapins vont popper un peu partout... mais comment accueillir de nouveaux jouets dans une chambre qui en déborde ? Doit-on faire-faire à nos enfants une liste au Père Noël avec les catalogues de jouets ?


1) Profitez des week-ends pluvieux pour vous transformer en lutin du tri !

C'est le moment idéal pour trier les jouets avec les enfants, et mettre en vente ou donner à des associations ceux en surplus. J'ai fait l'expérience avec mon enfant et cela a été stupéfiant ! Nous avons trié tout ces jouets, mis dans un sac rigide ceux qu'il ne voulait plus, et nous allons le donner à une association ensemble. Cela le responsabilise sur le fait qu'il n'ait pas besoin de beaucoup de jouets pour pouvoir s'amuser. De plus, je l'ai sensibilisé aussi sur le fait que malheureusement des enfants n'ont pas la chance d'en avoir et que grâce à lui, ils en auront. De plus, cela donne une seconde vie à ses jouets.

2) En ce qui concerne la liste au Père Noël, beaucoup le savent, je suis contre. Peut-être parce que mon enfant est jeune, peut-être aussi parce que je suis contre le consumérisme de Noël. Dernièrement, des membres de mon entourage m'ont demandé si mon enfant avait vu dans des catalogues de jouets qu'il voulait et s'il avait fait une liste au Père Noël. Ils ont été très surpris que je réponde "non" aux deux questions.

Tout d'abord il est vrai que je trouve encore trop genré les catalogues de jouets et que je ne veux pas influencer mon enfant sur un type de jouets en fonction de son sexe. De plus, je trouve que c'est pousser à la consommation l'enfant. Je pense aussi que ce n'est pas tellement la quantité qui importe, c'est plutôt de trouver quelque chose qui corresponde à l'enfant, qu'il ne sait pas forcément lui-même et surtout qui vienne du cœur. Parfois il voudrait un jouet dont un enfant a parlé à l'école mais qui ne correspond pas à son âge ou centre d'intérêt, alors pourquoi l'acheter ? Ce qui plaît surtout aux jeunes enfants, par exemple, et nous l'avons tous remarqué, c'est l'emballage des cadeaux, d'être surpris par celui-ci, l'ambiance de fête et le contact avec les parents, pas vraiment le cadeau en soi.

Il faut vraiment faire la distinction entre l'envie de l'enfant qui veut tout avoir et ce dont il a réellement besoin. En cette période de Noël, il est normal que l'enfant formule une multitude de souhaits. Mais tous ses désirs ne doivent pas être assouvis. Si l'enfant sent qu'il peut tout avoir, alors il en voudra automatiquement plus. "La frustration ça se commence tôt" comme le formule constamment mon frère aîné, et il a parfaitement raison ! L'important, c'est d'être capable de se satisfaire des choses que l'on a, d'être heureux d'être avec les personnes que l'on aime, et de ne pas courir après celles que l'on n'aura pas. Il est donc nécessaire de résister au plaisir de saturer l'enfant de cadeaux, d'autant que les donateurs peuvent être très nombreux : du fait d'une garde alternée, grands-parents, ...

Je vais en choquer plus d'un, mais la thématique de quatre idées cadeaux est plaisant à suivre pour soit la suivre à la lettre, soit au moins limiter le nombre de cadeaux sous le sapin. Pour ma part je rajoute une cinquième catégorie qui le cadeau fait soit-même ou venant d'un membre de la famille. Pour résumer, je vous mets un peu au défi pour votre enfant cette année de lui offrir :

- Un jouet que l'enfant a envie (penser aux jouets d'occasion au passage)

- Un livre (d'occasion aussi, coyez-moi, il y a en plein sur les sites de petites annonces, ou boutiques spécialisées dans l'occasion) - Un cadeau dont il a besoin (une parure de lit, etc.)

- Un vêtement (un pull, un bonnet, une paire de chaussures, ...)

- Un cadeau que vous avez fait vous-même, ou qui vient d'un membre de la famille par exemple.


20 vues

 G La magie du tri

Mentions légalesConditions Générales de Services (CGS)